J-3 avant 2019, Paillettes, Champagne et Macarons !

Ou : On sort la collerette des Grands Soirs

Avec tout les desserts qui ont défilé dans ma cuisine, avec toutes les heures passées à pâtisser, avec toutes les sucreries que j’ai distribué, je ne m’étais encore jamais attaqué aux macarons. Les biscuits et mignardises sont délaissés et je m’en veux. Petits mais très gourmands, ils se dégustent en une seule bouchée (pour les plus gourmands et les plus grandes bouches, un macaron entier dans la bouche c’est assez fastidieux, j’en sais quelque chose et je ne vous le conseille vraiment pas).

Cette fin d’année était donc un prétexte tout trouvé pour m’attaquer aux rondeurs du macaron, craquant et fondant. Sa coque parfumée à l’amande peu en effrayer plus d’un. Attention aux effets secondaires du symptôme de la “collerette”, cette dernière indispensable est tellement attendue lors de la cuisson, qu’un cri de joie a aussitôt retenti dans la cuisine lorsque je l’ai vu à travers la vitre du four (puis l’onde sonore s’est propagée à l’ensemble de l’appartement, a traversé les murs et a résonné jusque chez mes voisins).Je n’avais cependant pas prit mon tamis et la poudre d’amande non tamisée a rendu les coques granuleuse visuellement. Je le saurai pour la prochaine fois.

Quoi qu’il en soit, la collerette, la texture et le goût des coques étaient parfaites et la ganache est onctueuse et délicatement parfumée au champagne. Objectif 2019, biscuits, macarons et mignardises vont débouler dans ma cuisine !

Macarons au champagne

 Réalisation :

  • Pour 40 coques (20 macarons)
  • Préparation : 20 min
  • Repos : 30 min
  • Cuisson : 15 min
  • Difficulté : Moyen
  • Coût : Élevé

Ingrédients :

Pour les coques :

– 125 g de poudre d’amandes
– 200 g de sucre glace
– 3 blancs d’œuf
– 40 g de sucre semoule

Pour la ganache au champagne :

– 15 ml de crème liquide
– 65 g de chocolat blanc à pâtisser
– 20 ml de champagne

Préparation

1) Préchauffer le four à 150-160°C (Th. 5). Tamiser la poudre d’amandes et le sucre glace, mixer pour les mélanger.

2) Monter les blancs en neige. Dès que le fouet marque les blancs, ajouter le sucre semoule tout en fouettant.

3) Macaronner : mélanger délicatement la poudre sucre-amandes aux blancs en neige jusqu’à ce que le mélange soit lisse et brillant.

4) Remplir une poche à douille et coucher les macarons. Sans bouger l’embout de la douille, la pâte s’étale en rond.

5) Laisser croûter au moins 30 minutes à température ambiante.

6) Enfourner 8 à 15 minutes.

Astuces :

– Si vous ne les avez pas achetés en avance (quelques jours à température ambiante), faire tiédir les blancs d’œufs 10 secondes au four à micro-ondes.

Macarons au champagne, Za pétille !

Vocabulaire :

– Croûter : ou “laisser croûter” les macarons. Une fois les macarons couchés sur la plaque de cuisson, les laisser sécher 30 minutes à l’air libre, dans un endroit sec, à température moyenne avant de les enfourner. Une petite croûte se forme alors autours du macaron qui donne le croquant tout en prévenant les fissures à la cuisson.

– Macaronner : incorporer peu à peu le mélange poudre amande-sucre dans les blancs d’œufs montés préalablement en neige, en soulevant vers l’extérieur du récipient, puis en ramenant vers l’intérieur, pour obtenir une consistance de ruban. La difficulté est de ne pas casser les blancs !

Laisser un commentaire