Velouté de potimarron

Le meilleur velouté, très velouté de potimarron

Ou : Le meilleur… rien que ça… ça y est, elle se prend pour une star!

Quand j’ai fait ce velouté, je n’avais pas du tout l’intention de publier ma recette sur le blog. Un velouté, ce n’est ni plus ni moins qu’une soupe ; et il n’y a pas franchement de quoi en écrire un roman une recette ?! Oui mais non… Quand j’ai mixé ma soupe, j’ai obtenu une texture veloutée comme jamais, quelque chose de crémeux à souhait et ce sans crème ! Et quand nous sommes passés à la dégustation, ce fut l’extase totale. Ce velouté est si bon que je pense le refaire pour le servir en entrée au réveillon du nouvel an.

Alors, même si ma recette peut paraître un peu basique, je me la note ici sur mon blog pour être sûre de ne pas la perdre, pour être sûre de pouvoir la refaire à l’identique, toute aussi délicieuse. Je vous la recommande chaudement ! Un grand bol en guise de déjeuner ou dîner réconfortant, une petite assiette en guise d’entrée… Je vous assure que petits et grands adoreront ! Lire la suite

Publicités
Vermicelles de soja aux légumes asiatiques

Vermicelles de soja aux légumes asiatiques

Ou : Le jour où je l’ai rencontré

Vue sur le marché, de loin j’ai cru à … je ne sais pas en fait. C’est pour cela que je me suis approchée. Ma curiosité grandissant en même temps que se rapprochait l’étal (je me lance dans la narration à suspense), je ne pouvais m’empêcher de sentir les battements de mon cœur accélérer.  Tendue, les mâchoires crispées, qu’allais-je donc trouver? Un doute me pris alors, et si j’étais déçue? Et si, contre toutes mes attentes, la banalité allait me fouetter comme une évidence. Si ce n’était rien ?

Mes pas s’arrêtèrent. Immobile au milieu de la foule sans visage, je devais faire un choix. Abandonner maintenant et faire comme si tout cela n’était qu’une fiction ou continuer face à mes propres peurs quitte à me cogner à la déception. Dans ces moments là, on réfléchit en accélérer et des centaines de scénarios naissent et meurent. Et l’on se retrouve au sommet d’une montagne de « Si » décédés aussitôt nés. Et j’en suis arrivée à la conclusion que après tout, j’aime la montagne et les randonnées et que pour gravir des montagnes il suffit parfois de volonté et d’une bonne paire de pompe!

J’ai donc continué à avancer et j’ai découvert ce trésor : Lire la suite

Lentilles vertes et aubergines au coulis de tomates_01

Lentilles vertes et aubergines au coulis de tomates

Ou : Les belles du Puys, en font des caisses !

Il faut faire vite, le temps des aubergines est compté. Le compte à rebours a commencé et il nous faudra ensuite attendre 1 an pour retrouver ces belles violacées. Et 1 an… c’est long !

Le temps est à la grisaille et à la tristitude. C’est donc le temps d’embaumer l’appartement et l’immeuble à grand renfort de fumets qui font baver d’envie et de gourmandise. Le grand retour des plats qui popotent et qui mijotent. Emmitouflés dans nos plaids, couettes, écharpes, pulls, chaussons, de la tête aux pieds ouaiiii !! Ne nous laissons pas abattre et passons en mode « Cocon ».

Et justement, en parlant de cocon, ces lentilles viennent à point nommé (pour celles et ceux qui ne voient pas le rapprochement entre ces deux grandes idées c’est tout à fait normal. Il n’y en a pas). Quoi qu’il en soit, les oignons sont fondant, les lentilles aussi, tout ce joli monde fond et moi aussi car y a pas de raison pour que les autres fondent et pas moi.

1 2 3 Fondez ! Lire la suite

Granola au grand épeautre, flocons de riz et multi graines

Le dimanche c’est sacré : Granola au grand épeautre, flocons de riz et multi graines

Ou : Voir les choses en grand

Pourquoi se contenter de peu. Autant voir les choses en grand.

Mais est-ce toujours aussi évident ? Cette phrase si facile à dire demande pourtant énormément de force au quotidien. Se laisser vivre parfois a du bon. Juste essayer de se vider la tête, de ne pas penser plus vite que son ombre, de ne pas se projeter sans cesse quelques minutes plus tard. Ne plus avoir de « to do list » et de « choses à faire », « à se rappeler » et « à penser ».

Juste profiter de l’instant présent, pleinement et en pleine conscience.

Certains y aspirent et d’autres réussissent.

Je fais clairement partie de la première catégorie. C’est l’apocalypse constante dans ma tête. Mon cerveau doit avoir un système de refroidissement rapide ultra développé pour qu’il ne se mette pas à fumer et à siffler comme une cocotte minute. Lire la suite

Gratin de blettes au curry

Gratin de blettes au curry

Ou : On serait bien blette de ne pas l’essayer

Faire manger des légumes est parfois source de contrainte, d’autant plus si ce légumes porte le nom à la consonance étrange et d’un manque cruel de raffinement de « Blette ».

Dit vite, avec un air de dégout et la langue qui fini pendue dans le vide « Blette » n’engage en rien d’alléchant.

Et pourtant !! Qui l’eut cru, c’est un gratin des plus délicieux que j’ai pu goûté à ce jour. Le goût de la blette est fin, l’appareil à gratin est onctueux, le curry parfumé. Une légère croûte en surface et un cœur fondant. Quand la blette fait la belle, on ne peut que la savourer. Lire la suite