Porridge pamplemousse et fruits secs

Porridge pamplemousse et baies séchées

Ou : Mon doux, mon cher Porridge

Mon amour pour le porridge, et les petits déjeuners crémeux qui se dégustent à la petite cuillère, n’est plus à démontrer. Je pourrai parler durant des heures de cette texture de bouillie onctueuse, de ces flocons de céréales ramollis, de cette crème généreuse et rassasiante. Le Porridge mériterai une ode gastronomique des plus retentissante.

Un jour viendra. Lire la suite

Publicités
Crêpes à la farine de châtaigne au fromage frais et poires caramélisées

Crêpes à la farine de châtaigne au fromage frais et poires caramélisées

Ou : I’am baaaackkkk !!

Bonjour à toutes et à tous !

Que de jours ont passé ! Quel plaisir de vous retrouver et de retrouver du temps pour vous faire partager de nouvelles recettes. Entre déménagement, changement de travail et pas d’internet pendant 2 mois… ça y est, j’ai retrouvé ma place devant l’ordinateur.

Et quel plus belle reprise avec une recette gourmande, des crêpes !! Des retrouvailles festives qui sautent et virevoltent dans la cuisine. Et forcément, je me devais d’uitliser un de mes ingrédients chouchou, un de ceux qui aura jusqu’à la fin des temps sa place VIP dans mes placards, un de ceux qui si je pouvais le mettre un peu partout, serait un peu partout. Lire la suite

Gratin de bananes au lait de coco et muesli maison

Le dimanche c’est sacré : Gratin de bananes au lait de coco et muesli

Ou : La thérapie par le Gratin

Bonjour à toutes et à tous ! Pour ce premier dimanche du mois de Janvier 2019 on sort le gratin. Le froid appel le gratin, l’excuse est facile mais fonctionne toujours aussi bien. Je vous embarque pour un marathon de gratins. Si, si c’est possible. Déclinable en version sucré et salé, chaud, fondant et gratiné sur le dessus je vais vous faire parler gratin, manger gratin, rêver gratin, vivre gratin. Ma bonne résolution de cette année est de vous dorloter, et moi quand je dorlote je fais manger alors il va falloir vous accrocher !

A vos estomacs, prêt, enfournez !!

Lire la suite

Kouign Amann brioché à la cannelle

Kouign Amann brioché à la cannelle

Ou : Lorsqu’un ratage devient une réussite

La première fois que j’ai réalisé cette recette c’est le jour suivant celui de mon premier essai de croissant maison. Autant dire que cela remonte mais je me devais de rendre hommage à un de mes plus splendide ratage et craquage en cuisine.

Qu’est ce qu’ils étaient moches ! Pouvait on simplement les qualifier de « croissants » sans faire honte et se retourner dans leur tombe toutes les générations de boulangers depuis l’invention du croissant.

Face à mes « trucs » informes, plats, mous, un flot d’émotions s’est emparé de moi et sans vous le cacher, j’en ai pleuré. Je vous passe les quelques minutes de pleurs, puis de colère qui ont suivi juste après. Il s’en ai fallu de très peu que ces « trucs » finissent déchiquetés et éparpillés. Puis diable, je me suis ressaisie. « Nom d’une petit bonhomme en bois, il n’est pas dit que je n’arrive pas à tirer quelque chose de ces « choses » qui m’ont prit une bonne partie de ma matinée ». C’est ainsi qu’est né : le Kouign Amann brioché à la cannelle. Idéal pour passer vos restes de croissants. Lire la suite

Granola au grand épeautre, flocons de riz et multi graines

Le dimanche c’est sacré : Granola au grand épeautre, flocons de riz et multi graines

Ou : Voir les choses en grand

Pourquoi se contenter de peu. Autant voir les choses en grand.

Mais est-ce toujours aussi évident ? Cette phrase si facile à dire demande pourtant énormément de force au quotidien. Se laisser vivre parfois a du bon. Juste essayer de se vider la tête, de ne pas penser plus vite que son ombre, de ne pas se projeter sans cesse quelques minutes plus tard. Ne plus avoir de « to do list » et de « choses à faire », « à se rappeler » et « à penser ».

Juste profiter de l’instant présent, pleinement et en pleine conscience.

Certains y aspirent et d’autres réussissent.

Je fais clairement partie de la première catégorie. C’est l’apocalypse constante dans ma tête. Mon cerveau doit avoir un système de refroidissement rapide ultra développé pour qu’il ne se mette pas à fumer et à siffler comme une cocotte minute. Lire la suite