Granola au grand épeautre, flocons de riz et multi graines

Le dimanche c’est sacré : Granola au grand épeautre, flocons de riz et multi graines

Ou : Voir les choses en grand

Pourquoi se contenter de peu. Autant voir les choses en grand.

Mais est-ce toujours aussi évident ? Cette phrase si facile à dire demande pourtant énormément de force au quotidien. Se laisser vivre parfois a du bon. Juste essayer de se vider la tête, de ne pas penser plus vite que son ombre, de ne pas se projeter sans cesse quelques minutes plus tard. Ne plus avoir de « to do list » et de « choses à faire », « à se rappeler » et « à penser ».

Juste profiter de l’instant présent, pleinement et en pleine conscience.

Certains y aspirent et d’autres réussissent.

Je fais clairement partie de la première catégorie. C’est l’apocalypse constante dans ma tête. Mon cerveau doit avoir un système de refroidissement rapide ultra développé pour qu’il ne se mette pas à fumer et à siffler comme une cocotte minute. Lire la suite

Publicités
Prunes Reines Claude au sirop

Prunes Reines Claude au sirop

Ou : La rentrée ne compte pas pour des prunes !

La saison des prunes est là !! Mirabelle, pruneaux, prunes rouges, reines claudes. Elles débarquent sur les étals.

Ce qui me plaît c’est leur exclusivité. La saison est tellement courte qu’elle se compte sur le bout des doigts de la main. Alors compote, tarte, gâteau, nature, confiture, c’est à celui qui sera le plus rapide pour les réaliser puis de les manger. Un vrai jeu pour les gourmands. Mon plus grand plaisir est de les couper en morceaux quand elles sont bien mûres puis de les faire compoter naturellement au frigo dans un pot fermé pendant 4-5 jours avant de les déguster avec une faisselle bien fraîche. Dit comme ça, ça semble assez ragoutant, mais après tout, on a tous des « trucs » bizarres.

Une première astuce de conservation des prunes pour en profiter toute l’année est bien sûr de les congeler, entières ou dénoyautées.

Une deuxième plus gourmande et qui ne prend pas de place dans le congélateur est de les conserver dans un sirop, enfermées dans des bocaux. Telles des organes dans du formol, on peut les observer, flotter dans le liquide sirupeux, à travers le verre. Une fois la dedans, prises au piège, elles se conservent (indéfiniment?) jusqu’à leur utilisation. Lire la suite

Granola maison chocolat noir et abricots secs

Le dimanche c’est sacré : Granola maison chocolat noir et abricot

Ou : Crunch, crunch, on va dire que c’est le matin

Il est plus ou moins le matin, le dimanche on ne sait jamais trop et puis est ce que la plage horaire de la définition du matin est gravée dans le marbre ?

Donc, disons que c’est le matin et ça tombe bien car j’ai une grrrrrrande envie de ce délicieux granola maison. Le danger du granola c’est que à peine confectionné, on a envie de le goûter et généralement on ne le fait pas le matin même. Le granola devient donc vite un petit déjeuner de l’après midi ou du soir. Et quel plaisir que celui un peu coupable que de faire son petit déjeuner à n’importe qu’elle heure de la journée.

Chocolat noir – abricot, c’est deux là ce sont rudement bien trouvés. L’association est sensationnelle et rien que de l’écrire j’en ai le goût à la bouche. Les gros chuncs de chocolat noir croquant et les morceaux moelleux d’abricot secs, mélangés à un granola croustillant riche en oléagineux. Vivement demain matin… Ou pas Lire la suite

Granola maison sans sucre ajouté au riz soufflé

Riz soufflé maison

Ou : Du Pop Rice !

Faire son riz soufflé, toute seule, comme une grande, à la maison…  Ouais… je sais, on a les folies qu’on mérite !

C’est marrant à faire même si ça demande quand même un peu d’expérience… Je suis pas sûre d’être encore au point d’ailleurs… Mais vous, prêts à relever le défi ? Sur cette photo, vous pouvez observer des grains en plein 9ème mois de grossesse… c’est-à-dire avec des vergetures (oui je balance la vérité nue) ! Sisi, vous avez bien là du riz soufflé… Lire la suite

Compote de rhubarbe vanillée

Ou : La belle acidulée aux notes vahinées

Rhubarbe et vanille font bon ménage. Les voici intimement liés dans cette compotée. La rhubarbe acidulée est dégorgée toute une nuit dans un sucre vanillé, légèrement confit par cette macération elle perd son astringence pour ne conserver que son délicieux goût unique.

Cette compote onctueuse ou de subtiles notes de vanille viennent se greffer sur la puissance de la rhubarbe. Un délice à déguster à la petite cuillère. Lire la suite