Salade d'hiver au choux vert, carotte et épinard

Salade d’hiver au choux vert, carotte et épinard

Ou : Croc, croc, le lapin d’hiver

Une bonne salade n’est pas forcément synonyme d’été. Les légumes d’hiver se prêtent aussi facilement au jeu et viennent apporter fraicheur, crudité et couleurs craquantes dans l’assiette.

Bien sur, vous pouvez accompagner cette salade pleine de vitamines d’un bon gratin au fromage ou d’un plat en sauce fumant. Ou en faire une entrée douceur, pleine de saveurs. Jaime beaucoup utiliser le gomasio en remplacement du sel, le sésame grillé apporte le salé et beaucoup de parfum. Les pousses d’épinard fraîche vont vous faire découvrir un autre goût des épinards. Bien différents des cuits.

Comme quoi, il est possible de se régaler et de se faire plaisir avec une salade en hiver. Elle va apporter ses touches de couleurs, dans la blancheur hivernale ! Lire la suite

Publicités
Soupe de vermicelles aux deux choux et herbes fraîches

Soupe de vermicelles aux deux choux et aux herbes fraîches

Ou : Un bon p’tit bouillon sans ballonnements

MMMMmmmmhhhh !!

Alors là je vous dévoile un de mes secrets bonheur de l’hiver. Il ne tient pas à grand chose, il est d’une simplicité déconcertante mais il est tellement bon que c’est pour cela que c’est un secret.

Un bouillon chaud et parfumé garni de vermicelles de riz auxquels, et c’est ici que réside la magie, on ajoute à sa guise les garnitures de son choix. Aujourd’hui, place aux choux ! Brocolis et chou-fleur jouent les baigneurs dans mon bouillon. Lire la suite

crème brûlée vegan au potimarron vert, noisettes et pilaf de quinoa

Crème brûlée au potimarron vert, noisettes et pilaf de quinoa {Vegan}

Ou : On s’en crame une petite?

Le chalumeau est de sortie, tient, tient, puis vient une jolie flamme bleue orangée suivie immédiatement de l’odeur si caractéristique du sucre qui caramélise. Entre la douce odeur sucrée et celle plus forte du caramel foncé bien coloré.

Dessert ?! L’escadron déboule en cuisine, leur curiosité est toute titillée en mode « Yeahh on va avoir de la crème brûlée !! ».

De la crème brûlée, certes. Mais en version salée.
Après quelques secondes de consternation, de moues dubitatives, de grands yeux qui signifient « alors toi, il faut toujours que tu nous sorte de ces trucs », il faut se rendre à l’évidence que l’association potimarron-noisettes a levé les doutes et réveillée l’appétit. Lire la suite

Gratin crumble de potimarron au parmesan

Gratin crumble de potimarron au parmesan

Ou : Le potimarron a tout bon

Quand vient la saison des courges, j’en use et j’en abuse. Je cuisine toutes les variétés et sous toutes les formes. Velouté, soupe, farcis, chausson, poêlé, et Gratin !

Puisque je vous l’avais annoncé, cette semaine je gratine, tu gratine, nous gratinons !!

Et celui-ci est vraiment très gourmand. Une croûte en crumble bien croustillante. Assez épaisse pour rester croustillante sur le dessus tout en étant fondante et humidifiée à la base au contact de la garniture, bref une couche de crumble comme je les aime. Une garniture onctueuse, des dès de potimarrons fondants qui barbotent dans une généreuse crème béchamel. Généreux et gourmand, ce plat est parfait ^pour se réchauffer le corps et le cœur et affronter la grisaille. Lire la suite

Tarte aux oignons jaunes et rouges

Tarte aux oignons jaunes et rouges

Ou : La digestion c’est de la Tarte

Les oignons cuits, compotés à feu doux pour qu’ils caramélisent doucement dans la casserole. Ils perdent leur force et gagnent en sucrosité. Parfumés juste ce qu’il faut de poivre et de muscade.

Le secret de cette tarte réside dans cette cuisson lente et douce des oignons. Et surtout il ne faut pas avoir la main prude sur l’épaisseur d’oignons. Il faut un épais édredon, une couche généreuse, fondante et gourmande. Une belle garniture qui contraste avec le croquant de la pâte brisée.

Le plus dur dans cette tarte c’est la phase épluchage et découpe des oignons. Je ne vais pas vous mentir, vous allez en pleurer. Un oignon en appelle un autre et plus il y en a et meilleure la tarte sera. Alors pas de chichi, les yeux bouffi, rouges et gonflés c’est pour la bonne cause, il va falloir vous en convaincre !

Lire la suite