Salade d'hiver au choux vert, carotte et épinard

Salade d’hiver au choux vert, carotte et épinard

Ou : Croc, croc, le lapin d’hiver

Une bonne salade n’est pas forcément synonyme d’été. Les légumes d’hiver se prêtent aussi facilement au jeu et viennent apporter fraicheur, crudité et couleurs craquantes dans l’assiette.

Bien sur, vous pouvez accompagner cette salade pleine de vitamines d’un bon gratin au fromage ou d’un plat en sauce fumant. Ou en faire une entrée douceur, pleine de saveurs. Jaime beaucoup utiliser le gomasio en remplacement du sel, le sésame grillé apporte le salé et beaucoup de parfum. Les pousses d’épinard fraîche vont vous faire découvrir un autre goût des épinards. Bien différents des cuits.

Comme quoi, il est possible de se régaler et de se faire plaisir avec une salade en hiver. Elle va apporter ses touches de couleurs, dans la blancheur hivernale ! Lire la suite

Publicités
Quiche au panais et au maroilles

Quiche au panais et au maroilles

Ou : Ma cousine qui aime les quiches

Cette recette atterri sur mon blog après la visite de ma cousine et d’un super weekend toutes les deux ! J’avais réaliser cette quiche et après l’avoir mangé sa parole fut « trop bonne, tu la mettras sur ton blog? ». Cette phrase fut accompagnée d’un grand sourire. Il me paraît donc évident que ma recette a toute sa place sur ce blog.

La voilà donc pour toi J. et pour vous tous ! Une quiche qui embaume la cuisine de la douce et suave odeur de maroilles chaud. Prolongez ce bonheur en la réchauffant au four pour la déguster chaude accompagnée d’une simple salade verte croquante. Lire la suite

Tarte aux oignons jaunes et rouges

Tarte aux oignons jaunes et rouges

Ou : La digestion c’est de la Tarte

Les oignons cuits, compotés à feu doux pour qu’ils caramélisent doucement dans la casserole. Ils perdent leur force et gagnent en sucrosité. Parfumés juste ce qu’il faut de poivre et de muscade.

Le secret de cette tarte réside dans cette cuisson lente et douce des oignons. Et surtout il ne faut pas avoir la main prude sur l’épaisseur d’oignons. Il faut un épais édredon, une couche généreuse, fondante et gourmande. Une belle garniture qui contraste avec le croquant de la pâte brisée.

Le plus dur dans cette tarte c’est la phase épluchage et découpe des oignons. Je ne vais pas vous mentir, vous allez en pleurer. Un oignon en appelle un autre et plus il y en a et meilleure la tarte sera. Alors pas de chichi, les yeux bouffi, rouges et gonflés c’est pour la bonne cause, il va falloir vous en convaincre !

Lire la suite

Quiche aux oignons et aux poireaux

Quiche aux oignons et aux poireaux

Ou : Jaunes et bien dorées, ça c’est mes Quiches !

Je suis partie de ma pâte sablée à l’indienne pour confectionner ces quiches individuelles aux oignons et aux poireaux. La pâte croustillante et parfumée se marie très bien avec cette garniture de saison légèrement sucrée et fondante. Les légumes sont revenus dans de l’huile d’olive puis laissés compotés.

Un régal visuel avec une pâte et un appareil dorés, la surface brillante donne envie de la couper. Et quelles odeurs !! Et un régal gustatif. La recette de la pâte sablée est totalement approuvée, croustillante elle accompagne à merveille l’appareil crémeux et fondant. C’est petites quiches sont vraiment délicieuses. Lire la suite

Crêpes roulées à la truite fumée

Crêpes roulées à la truite fumée

Ou : La beauté des femmes au-delà de la maladie

« Rose, c’est Rose, il y a de l’espoiiiiir »

Je n’ai jamais su chanter. C’est un fait avéré auquel je n’ai jamais tant de remédier. Ça me va bien comme ça. Depuis toute petite que j’entends « tu chantes faux », j’ai fini par en faire une force et me l’approprier. En jouer même en le poussant jusqu’à l’extrême. Je dois l’avouer, chanter faux et fort, j’adôre ça! Mais il n’en a pas toujours était le cas, je suis passée par les 5 inévitables phases vers l’acceptation.

Le choc et le déni: Mais non pas du tout, je ne chantes pas faux. C’est toi qui n’a pas l’oreille musicale !

La colère: Arrrrêêêêteeeeeuuuuh !

Le marchandage: Allez, stp, stp, stp, juste une petite chanson, … alors un petit air, … murmurer, chuchoter. Dans ma tête ?

La dépression: Ce serait donc vrai de vrai, pendant tout ce temps j’étais aveugle de ne pas y croire. Et si, si réellement je chantais faux ?…

L’acceptation: Okay, okayy, je chante faux. Et alors ?!!
Laaaiiiisssêêêêêê mooaaaa chantèèèèèèh, laaaaiiisssèèè moooaaaah, alléééééé jusqu’ÔÖÖÖ boùùùùùt du … Lire la suite