Quiche au panais et au maroilles

Quiche au panais et au maroilles

Ou : Ma cousine qui aime les quiches

Cette recette atterri sur mon blog après la visite de ma cousine et d’un super weekend toutes les deux ! J’avais réaliser cette quiche et après l’avoir mangé sa parole fut « trop bonne, tu la mettras sur ton blog? ». Cette phrase fut accompagnée d’un grand sourire. Il me paraît donc évident que ma recette a toute sa place sur ce blog.

La voilà donc pour toi J. et pour vous tous ! Une quiche qui embaume la cuisine de la douce et suave odeur de maroilles chaud. Prolongez ce bonheur en la réchauffant au four pour la déguster chaude accompagnée d’une simple salade verte croquante. Lire la suite

Publicités
Gratin de choux-fleur aux oignons rouges

Gratin de choux-fleur aux oignons rouges

Ou : Comme un retour en enfance

LE gratin de mon enfance. Quand venait et s’installer la saison du choux-fleur, je ne compte pas combien de fois j’ai du en manger! Celui qui nous était alors servie était généreusement rempli de béchamel puis gourmandement recouvert d’emmental râpé avant d’être gratiné au four. Se dégager alors une odeur des plus délicieuse du fromage grillé et fondu. Qui file lorsqu’on sert les parts. Le chou-fleur tendre quasi en purée qui s’étale sous le palais et la béchamel que l’on vient saucer jusqu’à la dernière goutte du pain jusqu’aux doigts si il le fallait.

Les années passent et la maison familiale s’éloigne. Les plats familiaux aussi.

Et puis un jour, une rencontre sur un marché. Un chou-fleur. J’en ai presque oublié le goût. Acheté sur l’impulsion, c’est au moment de la confrontation en tête à tête dans la cuisine que cette recette m’est revenue en mémoire. Lire la suite

Verrine de muesli et compote de rhubarbe

Le dimanche c’est sacré : Verrine de muesli et compote de rhubarbe

Ou : Un peu, beaucoup, passionnément rhubarbe

Puis-je encore vous cacher ma passion pour la rhubarbe ? J’assume totalement mes sentiments pour cette plante herbacée, dans la mesure du possible et de l’acceptable. Après tout, comment rester de marbre face à sa rougeur vive, ses feuilles d’un vert éclatant et son acidité étonnante.

J’en use et j’en abuse de l’entrée au dessert, en sucré comme en salé. Elle est moi on commence à bien se connaître. Et comme le dimanche c’est sacré et les matins sont parfois parfois particulièrement compliqués… quoi de mieux que de faire appel à toute sa sensibilité pour m’aider à émerger. Lire la suite

Verrine de muesli fraise-rhubarbe

Verrine de muesli fraise-rhubarbe

Ou : J’peux pas, j’ai verrine

Bon lundi de Pentecôte à toutes et à tous !

Le soleil qui chauffe le dos au petit déjeuner, il n’y a rien de mieux. Enfin, si. Lorsque le petit déjeuner est super gourmand. Et là, la seule chose que l’on souhaite c’est qu’il dure longtemps, prolonger le temps ne serait-ce qu’un instant de plus. Revenir en arrière et recommencer encore et encore.

Alors on savoure chaque bouchée, on repose la cuillère entre chaque et on mâche consciencieusement et longuement. On laisse le thé se refroidir jusqu’à se demander si on le réchauffe un peu pour le finir avant de se dire que à quoi bon puisqu’il va encore refroidir et puis, après tout, on est trop bien assis et la gazinière nous paraît bien lointaine.

Je vous propose une verrine très très gourmande, un fromage blanc frais et onctueux, des fraises fermes et sucrées, une compotée de rhubarbe sucrée et légèrement acidulée et pour finir, un muesli craquant. Allez je vous laisse, j’ai verrine.

Lire la suite

Croque monsieur roulé

Croque monsieur roulé

Ou : Sur cette terre, ma seule joie, mon seul bonheur. C’est mon homme

Dans la catégorie des recettes apéritives ultra simple et pourtant originale et délicieuse. Déclinable à l’infini en changeant de fromage (parmesan, fromage fondu, à tartiner), de viande (sec, fumé, de volaille ou de porc, fines tranches de rôti), voir même avec une version au poisson, saumon ou truite fumés.

Le soleil est bel et bien là et les apéro entre amis, qui n’ont jamais vraiment cessés, on migré en extérieur. C’est là, prenant le soleil, les doigts de pied en éventail et une boisson rafraichissante à proximité que les bonnes odeurs de pain grillé viennent nous titiller les narines.

« Ding », la minuterie a sonné. Il est l’heure de croquer son homme.
Chacun le sien, bonne dégustation 😉 Lire la suite