crème brûlée vegan au potimarron vert, noisettes et pilaf de quinoa

Crème brûlée au potimarron vert, noisettes et pilaf de quinoa {Vegan}

Ou : On s’en crame une petite?

Le chalumeau est de sortie, tient, tient, puis vient une jolie flamme bleue orangée suivie immédiatement de l’odeur si caractéristique du sucre qui caramélise. Entre la douce odeur sucrée et celle plus forte du caramel foncé bien coloré.

Dessert ?! L’escadron déboule en cuisine, leur curiosité est toute titillée en mode « Yeahh on va avoir de la crème brûlée !! ».

De la crème brûlée, certes. Mais en version salée.
Après quelques secondes de consternation, de moues dubitatives, de grands yeux qui signifient « alors toi, il faut toujours que tu nous sorte de ces trucs », il faut se rendre à l’évidence que l’association potimarron-noisettes a levé les doutes et réveillée l’appétit.Réalisées avec différentes garnitures, potimarron verts seul, potimarrons et noisettes grillées et potimarron, carottes au cumin, ces 3 versions ont toutes plût.

Chose promise, chose due. Nicolas, c’est grâce à toi et ta demande que cette recette est publiée sur mon blog. Merci à toi et toute ta belle tablée d’amis d’avoir apprécié ma cuisine 😉

Crème brûlée au potimarron vert, noisettes et pilaf de quinoa {Vegan}

Réalisation :

  • Pour 4 crèmes brûlées
  • Préparation : 20 min
  • Cuisson : 10 min
  • Difficulté : Facile
  • Coût : Élevé

Ingrédients :

Pour les crèmes brûlées :

– 1 potimarron vert (on en utilisera ¼ pour cette recette)
– 100 g de noisettes
– 150 ml de lait de coco
– 80 ml de lait de noisette
– 320 ml de crème de soja
– 30 g de fécule de pomme de terre (ou de maïzena)
– 1 c. à café rase d’agar agar
– 1 pincée de sel fin
– 1 cube de bouillon végétal
– 4 c. à café de cassonade (pour la croûte caramélisée)

Pour le pilaf de quinoa :

– 250 g de quinoa
– persil frais ou séché
– huile d’olive

Préparation :

Pour les crèmes brûlées :

1) Torréfier à sec les noisettes dans une poêle en mélangeant de temps en temps et en surveillant bien la cuisson pour ne pas les brûler. Retirer du feu et verser les noisettes sur une planche à découper. Laisser refroidir. Puis les concasser grossièrement au couteau.

2) Mettre le potimarron dans un grand faitout et le couvrir d’eau froide. Couvrir et porter à petite ébullition. Faire tourner le potimarron de temps en temps pour que la cuisson soit homogène. Cuire une vingtaine de minutes. Vérifier la cuisson en plantant la lame d’un couteau. Elle doit s’enfoncer sans résistance. Égoutter le potimarron et laisser refroidir. Puis retirer la peau et le couper en cubes de 2 cm de côté.

3) Déposer 5-6 cubes de potimarron par ramequin (utiliser le potimarron restant pour une autre recette, velouté, quiche, gratin, légumes sautés, purée…). Répartir par-dessus les noisettes grillées concassées.

4) Verser dans une grande casserole les laits, la crème, la fécule et l’agar agar. Mélanger au fouet pour tout dissoudre.

5) Chauffer à feu doux jusqu’à l’ébullition sans cesser de mélanger pour ne pas que l’appareil accroche au fond.

6) Répartir la préparation dans les ramequins par-dessus la garniture de potimarron et noisettes grillées, taponner les ramequins pour bien répartir la crème et lisser la surface. Laisser refroidir à température ambiante avant de placer au frais pendant 2 heures pour raffermir la crème.

7) Au moment du service, faire réchauffer les crèmes brûlées 5 minutes au four à 180°C, les sortir et les saupoudrer immédiatement d’une cuillère à café de cassonade. Faire caraméliser au chalumeau. Servir avec le pilaf de quinoa.

Pour le pilaf de quinoa :

1) Peser 500 g d’eau dans une grande casserole, porter à ébullition et ajouter une pincée de gros sel puis le quinoa.

2) Baisser le feu et cuire 12 minutes à couvert. Toute l’eau va être absorbée par le quinoa.

3) Servir la crème brûlée, déposer à côté le quinoa, saupoudrer de persil séché et frais et verser un filet d’huile d’olive.

Astuces :

– Varier les laits végétaux et la garniture utilisés selon ses goûts et ses envies.

– Décliner ces crèmes brûlées en version sucrée en ajoutant 90 g de sucre complet dans la crème et en remplaçant la crème de soja (neutre) par de la crème de riz plus sucrée.

– Servir ces crèmes brûlées en entrée avec une salade verte ou en plat principal avec par exemple le pilaf de quinoa.

Crème brûlée au potimarron vert, noisettes et pilaf de quinoa, Za crame !

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s