Bánh bò nướng ou gâteau vietnamien au pandan

Bánh bò nướng ou gâteau vietnamien au pandan

Ou : Et moi pandan ce temps là…

Bonjour à tous, aujourd’hui je vous fait partager avec grand plaisir une recette sucrée que j’affectionne particulièrement.

C’est poussée par la curiosité et l’aspect étrange de ce gâteau Vietnamien que j’en avais acheté une tranche dans une pâtisserie Vietnamienne dans le 13ème à Paris il y a maintenant plusieurs années de cela. Et ouaooo quelle découverte. J’ai été complètement emballée par la texture caoutchouteuse et le goût subtil, bien équilibré et peu sucré du alit de coco et du pandan. Il y a des goûts qui vous reviennent en mémoire sans que l’on sache pourquoi et ce fût le cas pour ce gâteau. J’ai eu envie d’en remanger, mais où en trouver?

Dans ce cas là, le mieux est toujours de compter sur soit même. C’est donc motivée par la gourmandise, donc motivation au top niveau, que j’ai consulté la blogosphère à la recherche d’une recette de Bánh bò nướng.

Soif d’aventure, ouverts à la découverte ? Allons affronter le Glop !C’est le genre de dessert asiatique d’un aspect/couleur/texture disons « peu commune » (pour ne pas dire bizarre) que j’adore découvrir puis cuisiner pour faire goûter à mes proches.

Je vous présente le Pandan, ou Pandanus. On trouve aussi souvent la dénomination « Bai Toey ».
On utilise couramment ses feuilles longues et larges pour parfumer et colorer les plats (en particulier les desserts) en Asie du Sud-Est.
Il existe de façon de l’utiliser : en papillotes pour y cuire viandes, poissons, légumes, riz… Le parfum imprègne délicatement les aliments, ou on en extrait le jus en mixant les feuilles avec de l’eau. Cet extrait obtenu ajoute un léger goût d’amande vanillée qui associée au lait de coco donne un parfum unique aux gâteaux. Et surtout… il va les colorer en vert fluo.

Le Bánh bò nướng, gâteau vietnamien au pandan, a une texture très étonnante qui va en surprendre plus d’un. Alvéolé et légèrement caoutchouteuse, laisser vous surprendre par l’Asie et ses desserts!

Bánh bò nướng ou gâteau vietnamien au pandan

La recette vient du blog malheureusement arrêté depuis de Thuy-Khanh

Réalisation :

  • Pour 1 moule à manquer
  • Préparation : 25 min
  • Cuisson : 40 min
  • Difficulté : Facile
  • Coût : Moyen

Ingrédients :

– 200 ml de lait de coco
– 150 g de sucre
– 80 g de farine de tapioca
– 40 g de farine de froment
– 6 œufs moyens
– 1 sachet de levure
– 4 feuilles de Pandan (ou 1 ml environ d’extrait ou arôme de pandan)
– huile neutre

Préparation :

1) Huiler un moule à manquer et le mettre au four à 210°C. Attention, la préparation de la pâte doit se faire sans batteur, le but étant de ne pas la faire gonfler.

2) Laver plusieurs fois les feuilles de Pandan. Dans un petit mixeur ou hachoir, mettre les feuilles de pandan, coupées en petits morceaux, et un peu de lait de coco (ne pas trop remplir le récipient !). Mixer finement jusqu’à obtenir une coloration très verte. Filtrer et conserver uniquement le liquide.

3) Faire fondre le sucre dans le lait de coco dans une casserole à feu doux et en remuant. Dès que c’est dissous, réserver.

4) Dans un saladier, faire délicatement une omelette avec les œufs pour obtenir un appareil bien homogène sans bulles.

5) Ajouter le mélange refroidi de lait de coco et sucre et continuer à homogénéiser la pâte avec la fourchette délicatement.

6) Verser le jus pandan filtré et mélanger délicatement jusqu’à l’homogénéisation de la couleur verte.

7)  Mélanger les deux farines ainsi que la levure et tamiser le tout.

8) Rajouter les farines à la pâte et mélanger délicatement à la main en malaxant le liquide et les farines entre les doigts. Il faut qu’un maximum de farine soit amalgamé au liquide.

9) Sortir le moule du four et verser tout de suite la pâte à travers un chinois (cela évite les grumeaux dans la pâte!).

10) Enfourner le tout pendant 25 minutes à 180°C (temps variable selon la puissance de votre four. Pour vérifier la cuisson, piquer le gâteau. La pâte ne doit plus coller au pique).

Bonne dégustation!!!

Astuces :

– Tester la consistance avec la lame d’un couteau : le gâteau est cuit si la pâte ne s’y colle plus.

– Les ingrédients utilisés se trouvent facilement dans toutes les épiceries asiatiques.

– Comme toute herbe aromatique, les feuilles de Pandan (coupées ou entières) se conservent longtemps au congélateur, dans un sac  congélation, avec le moins d’air possible.

– Cuire un seul gâteau à la fois dans le four, afin de garder une chaleur homogène par-dessus et dessous, surtout dans les fours peu ou non ventilés.

– La levure chimique (type sachet Alsa rose) s’active dès la présence de liquide. Ne pas préparer trop en avance l’appareil à gâteaux avant la cuisson au four. L’effet de gonflement n’en serait que réduit.

– Pour ce type de gâteau qui est censé prendre énormément de volume, préférez un moule à cake, moins large et plus haut, qu’un moule à manqué, plus large et donc, moins haut.

Bánh bò nướng ou gâteau vietnamien au pandan, Z’est Ban Bon !!!

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s