Mange ton Lyon- Brunch au Kaova Café

Mange ton Lyon : Kaova café, Un brunch recommandé. Gourmandise et générosité faites maison

Ou : Un brunch dans toutes sa splendeur, qualité et quantité

Et une adresse de plus qui s’ouvre dans le 7ème, quartier de la Guillotière à Lyon. Décidément, ce quartier n’arrête plus de se parsemer de nouveau spot « coffee shop », pour le pire et parfois, le meilleur

Au menu chez KAOVA Café, c’est plutôt pour le meilleur.

Le + : Choix végétarien pour la quiche, torréfaction sur place et viennoiseries maison, pains et jus de qualité. Formule brunch pour les enfants. La possibilité d’acheter du café pour la maison.

Le : Les confitures pas maison et la pâte à tartiner (Nutell…), le café à volonté se trouve en thermos du côté du serveur que l’on n’ose pas déranger

L’astuce …Mange ton Lyon : Kaova café, Un brunch recommandé. Gourmandise et générosité faites maison

Réserver en avance et pour le deuxième service, celui à partir de 13h30. Vous pourrez ainsi profiter pleinement de votre brunch.

Un peu stressé et maladroit, le service n’en reste pas moins souriant. On se sent à l’aise et nous sommes bien accueillis. Le temps d’attente entre chaque plat est un peu long mais en ce dimanche matin nous avons le temps. Dommage que les boissons chaudes soit servies bien avant l’arrivée des premiers plats, ce qui nous laisse le choix soit de les boire avant, soit de les déguster froides avec nos plats.

Le KAOVA Café propose une carte courte et simple, pour le petit déjeuner, le midi et le brunch

KAOVA Café
Lyon le 19.11.2017

Adresses : 3 Rue Jangot, Lyon 7ème
Horaires : Du mercredi au samedi 09:00 – 18:00, le dimanche 11:00 – 16:00
Téléphone : 07 81 92 58 25
Facebook : https://www.facebook.com/kaovacafe/

Prix : Brunch à 19€, Formule enfant à 10€

Le lieu : blanc et lumineux

Le lieu entre bois, pierre et béton, décoré par noushka arkitect, est scindé en deux pièces dans la continuité. La grande par laquelle nous entrons est-elle même découpée en plusieurs espaces. Une mezzanine par laquelle on accède avec un escalier en bois, la pièce en elle-même aux tables en bois rondes et rectangulaires et enfin sous la mezzanine un espace aménagé où, cachée derrière un voile se niche une grande table en bois entourée de bancs agrémentés de coussins colorés. Les murs blancs rendent la pièce très lumineuse. Nous découvrons la deuxième pièce en s’aventurant au fond de l’établissement, en direction de la cuisine. Beaucoup plus petite, elle permet de recevoir une table ronde pouvant accueillir 2 ou 3 personnes. L’atmosphère est décontractée et les groupes papotent gaiement et doucement, bercés par le ronron du dimanche matin.

La carte : Des quiches et des viennoiseries maison, un café torréfié sur place

Viennoiseries maison et cafés torréfiés sur place, choix de thés et jus de fruits de qualité de Kookabarra.

Les viennoiseries croissants et pains au chocolat sont laqués, leur pâte dorée et d’un croustillant incroyable. Ils sont à tomber par terre.

Le granola maison est croustillant et servi sur du fromage blanc. Assez peu sucré, il aurait mérité d’être arrosé d’un fin filet de miel et un peu plus de fruits. Dommage qu’il ne soit pas servi chaud.

La boisson chaude est à volonté, le choix des thés et des cafés est limité mais bien sélectionné et mention pour les cafés qui sont torréfiés sur place par Pascal qui nous en parle d’un ton expert.

Arrive une panière de tartines à volonté avec un service au bar du beurre, confitures et pâte à tartiné. Le pain très bon vient de la nouvelle boulangerie Antoinette dans le même quartier. Qu’il est regrettable qu’il soit accompagné de confitures et de pâte à tartiné industrielles en petites barquettes… Les jus de fruits proposés pas fraîchement pressés proviennent de chez Kookabarra : le jus de pomme, fruits rouges, orange et detox, un peu déçue de voir débarquer ces bouteilles.

Place au salé. Le plat est composé d’une quiche maison au choix (avec toujours une offre végétarienne), d’une petite salade et d’œuf brouillé. Assiette classique, tout d’abord un peu critiques et étonnés de la petite taille de la quiche, l’ensemble de l’assiette se montre finalement copieux. En effet, c’est sans compter la bonne portion d’œuf brouillé accompagné de pain. La pâte maison de la quiche a une bonne texture légèrement sableuse et la garniture est généreuse.

Si bien que nous décidons de prendre à emporter l’acte final : la pâtisserie maison. En effet, c’est Florian, pâtissier qui officie en cuisine. Les pâtisseries sont belles et le choix est grand, ce ne sont pas moins de 6 pâtisseries qui nous sont proposées. Le mien s’arrête sur le cake Coco chocolat qui semble extrêmement moelleux derrière sa vitrine. Et pas manqué, je me suis littéralement régalée. Pour quelqu’un comme moi qui n’est pas bec sucré, c’est une belle réussite.

Le service : débutant, un peu maladroit mais souriant et accueillant

Accueillis à notre arrivée, nous patientons tranquillement dans l’entrée le temps que les tables du premier service se libèrent et soit nettoyées puis redressées. Voulant être trop rapide, le serveur-pâtissier est un peu maladroit, mais tout est fait dans le sourire et l’envie de bien faire.

Les prix : très raisonnables, voir incomparables dans le quartier

Une formule déjeuner du midi est intéressante : 8,50€ pour une soupe + une part de quiche + une pâtisserie, le tout fait maison et servi à table.

Le brunch samedi et dimanche propose
– une formule brunch à 10€ pour les enfants avec chocolat chaud + tartines + jus de fruits + macaronis jambon fromage ;

– La formule à 19€ avec café ou thé à volonté + jus de fruit + une viennoiserie ou un granola + tartines et confitures + plat chaud + œufs brouillés + une pâtisserie maison.

Verdict :

Une belle générosité et un service agréable. Une cuisine maison dans un cadre douillet et confortable. La gentillesse de Pascal et Florian. Je recommande et j’y retournerai pour leur brunch mais aussi pour tester la formule du midi.

Publicités