Curry japonais de potimarron

Curry japonais de potimarron

Ou : T’es marron mon poti-Japon

Plein feu sur les couleurs automnales et ça tombe bien, se sont celles que je préfèrent. Rouge, mordoré, orange, brun, bref vous avez compris.

Jour de marché, panier sous le bras c’est parti pour la chasse aux producteurs. Chaud devant, j’ai le fusil bien armé et entraîné et j’ai comme des envies de dégainer, une sorte de one shot maraîcher. Alors lorsque face à moi le stand de courge s’est illuminé dans un dégradé d’orangé, j’ai mitraillé comme une folle. Quel carnage…

Victorieuse, je suis repartie avec mon potimarron sous le bras. Tout ça pour ça me direz-vous. Parfois il faut employer les grands moyens vous répondrais-je.

Le choix des pomme de terre est crucial. Il faut une variété qui se tient à la cuisson à l’eau et dont la chair devient fondante. Vous pouvez choisir des pommes de terre nouvelle ou à fine peau, il faudra les laver à l’eau et seulement gratter légèrement le peau à la pointe du couteau.

Inutile d’éplucher le potimarron, rincer et brosser sa peau sous l’eau suffit. Plutôt génial cette courge. Sa peau se ramollit à la cuisson. C’est d’ailleurs le test, lorsque l’on peut transpercer facilement un morceau côté peau, le potimarron est cuit.

Curry japonais de potimarron

Réalisation :

 

 

  • Pour 4 personnes
  • Préparation : 30 min
  • Cuisson : 20-25 min
  • Difficulté : Facile
  • Coût : Bon marché

Ingrédients :

– 500 g de pommes de terre farineuses
– 2 oignons jaunes
– ¼ de potimarron
– 2 gousses d’ail
– 2 c. à soupe d’huile neutre
– gros sel
– 1 cube de bouillon de légume
– 1 demi-glaçon de roux de curry maison
– 5 clous de girofle
– 5 gousses de cardamome
– 1 petit bâton de cannelle

Préparation :

1) Faire revenir les oignons et le potimarron coupés en gros dés et l’ail écrasé dans l’huile pendant 15 minutes.

2) Pendant ce temps, éplucher et couper en gros dés les pommes de terre. La cuisson des gros morceaux est plus longue, mais c’est bien meilleur. Ajouter les pommes de terre et mélanger.

3) Verser du bouillon de légume jusqu’à niveau. Ajouter le roux de curry et les épices. Gouter et rectifier l’assaisonnement. Laisser cuire à feu doux en remuant régulièrement.

Astuces :

– Retirer la girofle, la cardamome et la cannelle à la fin de la cuisson.

– Encore meilleur le lendemain.

– Servir avec un riz blanc parfumé ou un riz gluant.

Curry japonais de potimarron, un rouquin Zaponais

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s