Bonne fête de la Chandeleur

Chronique du Zeste : Pourquoi mange-t-on des crêpes à la Chandeleur ?

Chaque année, le 2 février nous célébrons avec des crêpes la fête de la Chandeleur. Certes on s’en délecte allègrement toute l’année, mais pas question de déroger à la tradition ce jour là.

Mais connaissez-vous l’origine de cette fête ?Les proverbes de la Chandeleur :

« Soleil de la Chandeleur annonce printemps, fleurs et bonheur ».

« Qui mange des crêpes quand la chandeleur est arrivée, est sûr d’avoir argent pendant l’année ».

L’histoire de la Chandeleur

Autrefois appelée « Chandeleuse », la Chandeleur se fête le 2 février, soit 40 jours après Noël et a une double origine : religieuse et païenne. Son nom vient de festa candelarum soit la Fête des chandelles.

Dans l’Antiquité Romaine, il s’agissait d’une fête en l’honneur du dieu Pan. Toute la nuit, les croyants parcouraient les rues de Rome en agitant des flambeaux. En 472, le pape Gélase en fait une fête religieuse, qui deviendra la célébration de la présentation de Jésus au temple de Jerusalem. On organise alors des processions aux chandelles

Les 40 jours après Noël représentent ceux de purification dont il est question dans l’Évangile. Les femmes dans l’Antiquité étaient considérées comme impures pendant 40 jours après la naissance d’un garçon (66 jours pour une fille…) et n’avaient pas le droit de paraître en public.

Mais pourquoi des crêpes ?

Et bien, on ne sait trop pourquoi les crêpes sont associées à la Chandeleur.

Un mythe se trouve dans le monde paysan : au retour de la célébration de la Chandeleur à l’église, on rentrait à la maison, on rangeait le cierge pour l’année prochaine et on faisait des crêpes pour utiliser le reste de la farine de sarrasin de l’année. Rondes et dorées, elles évoquaient le soleil revenu à la fin de l’hiver.

Par contre, si on ne faisait pas de crêpes le jour de la chandeleur, le blé serait carié pour l’année.
On dit d’ailleurs :

 » Si point ne veut de blé charbonneux, 
Mange des crêpes à la Chandeleur ».

Mais les crêpes de la Chandeleur étaient aussi associées à la prospérité.
Un proverbe dit :

 » Qui mange des crêpes quand la Chandeleur est arrivée,
Est sûr d’avoir argent pendant l’année « 
.

Il fallait respecter la coutume de la pièce d’or. Les paysans faisaient sauter la première crêpe avec la main droite tout en tenant une pièce d’or dans la main gauche. Ensuite, la pièce d’or était enroulée dans la crêpe avant d’être portée en procession par toute la famille jusque dans la chambre où on la déposait en haut de l’armoire jusqu’à l’année suivante. Une autre tradition, pas complètement perdue dans certaines familles, est de faire sauter une crêpe en tenant un pièce d’or dans l’autre main : si la crêpe retombe dans la poêle, c’est la prospérité assurée toute l’année !

Alors à vos poêles et à vos euros, car demain c’est Zuste le bon jour !

Car si aujourd’hui, les processions aux chandelles et autres rites n’existent plus, on a su conserver le meilleur, la tradition des crêpes. Et entre nous grand bien nous fasse car les crêpes, qu’est-ce que c’est bon !

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s