Crème brûlée à la vanille

Crème brûlée à la vanille

Ou : Enflamme ta belle au chalumeau!

Je suis sûre que vous prenez tous ce malin plaisir à casser du coup sec du bout de la cuillère la fine couche caraméliser.

L’entendre craquer, la voir se fendre, légèrement résister avant de céder sous la pression et de mettre à nu bien malgré elle son cœur de crème.

Sous sa croûte dure se cache une douce crème onctueuse délicatement parfumée à la vanille. Elle cache bien son jeu. À vous de la dévoiler.Petite histoire d’une grande recette

Et si la crème brûlée devait tout aux arabo-andalous, aux catalans et à François Massialot ? Grand classique de la pâtisserie française, l’invention de l’ancêtre de ce mets à la crème lisse et à la garniture caramélisée remonte au Moyen Age avec l’import de la crème en Catalogne par les arabo-andalous. Plus tard, la crème catalane séduit le palais du célèbre François Massialot qui la revisite. Pour la petite histoire, l’idée aurait émergée dans l’esprit de ce pâtissier suite à la remarque de Philippe d’Orléans se plaignant que sa crème était froide. Un fer chaud sur le dessus de la crème au sucre la caramélisa. Un mythe était né.

Pour cette recette, j’ai suivi à la lettre les instructions du chef Philippe sur le site meilleurduchef. Incroyable mais vrai je m’y suis tenue, sans plus, sans moins.

Maintenant, c’est à vous 😉

Crème brûlée à la vanille

Réalisation :

  • Pour 6 personnes
  • Préparation : 30 min
  • Cuisson : 45 min
  • Repos : 1 nuit
  • Difficulté : Facile
  • Coût : Moyen

Ingrédients :

– 8 à 10 jaunes d’œufs
– 200 g de sucre
– 1 gousse de vanille (ou de l’extrait liquide de vanille)
– ½ litre de crème fleurette à température ambiante
– ½ litre de lait à température ambiante
– sucre cassonade pour la croûte caramélisée

Préparation :

1) Blanchir les jaunes d’œufs et le sucre au fouet. Réserver les blancs au frais pour une autre recette. La préparation doit blanchir légèrement.

2) Fendre la gousse de vanille en deux. La gratter avec la lame du couteau pour extraire les grains de vanille et les rajouter aux œufs et au sucre blanchis.

3) Ajouter le lait et la crème fleurette (crème liquide) et bien mélanger au fouet. Il est possible de terminer le mélange au mixeur plongeant pour obtenir une texture très fine (facultatif).

4) Remplir les ramequins à crème brûlée de cet appareil. Il est important de remplir les plats au maximum.

5) Enfourner à four ventilé à chaleur tournante préchauffé à 100°C et cuire doucement pendant 1 heure. Si au bout d’une heure les crèmes ne semblent pas assez cuites, ne pas hésiter à prolonger la cuisson de 15 minutes et plus si nécessaire. Il faut que la crème soit totalement figée, avec son centre légèrement tremblant lorsqu’on la secoue. La cuisson peut varier du simple au double selon le type de four utilisé. Au terme de la cuisson, sortir du four et laisser totalement refroidir. Puis réserver au frais quelques heures pour que la crème durcisse.

6) Parsemer de sucre cassonade en une fine couche et caraméliser la surface de la crème avec un chalumeau de cuisine. A défaut, caraméliser la crème au grill ou à la salamandre, car le temps que le caramel colore mais ce n’est pas préconisé car la crème subirait alors une seconde cuisson. Cette seconde cuisson trop agressive rendrait la crème moins onctueuse, voir granuleuse avec des nids d’abeilles.

7) Une fois la crème bien caramélisée (mais pas trop pour que le caramel ne devienne pas amer) servir immédiatement.

Astuces :

L’idéal est de servir la crème froide avec la surface chaude, qui vient tout juste d’être caramélisée.

Zuste histoire de crâner avec le chalumeau

logo-officielseb

Avec cette recette, je participe au challenge de Compile moi un menu organisé par :

Ce mois de Janvier 2017 a pour thème « Cocooning autour d’une gourmandise » choisi par la marraine de l’édition : Rosa « La cuisine de Rosa ».

Publicités

9 réflexions sur “Crème brûlée à la vanille

    • 123zuste1zeste dit :

      J’ai l’impression que c’est une gourmandise plutôt appréciée. Un grand classique reste une valeur sûre. Pour ma part je l’aime bien lorsque la crème est bien froide et la caramélisation juste tiède!
      Lucie

      J'aime

    • 123zuste1zeste dit :

      La crème brûlée à la vanille est un incontournable. Celle que tu propose est plus originale, j’espère que tu vas retrouver la recette où que tu vas te lancer dans des tests! Les framboises étaient incorporées à la crème entières ou en purée où bien elles formaient une couche distincte?

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s