Quinoa au potiron et lait de coco

Quinoa au potiron et lait de coco

Ou : Prends-en de la graine !

La description de cet article pourrait se résumer à : miam !

C’est certes un peu court, mais cet onomatopée résume tout à fait le plaisir de la dégustation. Le potiron fondant et le quinoa croquant imprégnés d’une sauce suave de lait de coco au curry. Ajouter à ceci la fraîcheur et le pep’s des herbes fraîche et voilà, vous avez un : miam !

Recette dénichée dans la caverne de bonnes idées du site Fourchette & Bikini.

Quinoa au potiron et lait de coco sans matières grasses

Réalisation :

  • Pour 4 personnes
  • Préparation : 20 min
  • Cuisson : 30 min
  • Difficulté : Facile
  • Coût : Moyen

Ingrédients :

– 2 verres de quinoa
– 3 verres d’eau
– 800 g de chair de potiron
– 1 oignon
– 20 cl de lait de coco
– 20 cl de bouillon de légumes
– ½ bouquet de persil
– ½ c. à café de curry
– sel, poivre noir du moulin

Préparation :

1) Rincer le quinoa trois fois dans de l’eau.

2) Cuire le quinoa dans une casserole avec les 3 verres d’eau pendant environ 15 minutes. Il est cuit lorsque la graine devient translucide et qu’un petit germe apparaît.

3) Pendant ce temps, couper la chair du potiron en cubes. Peler et émincer l’oignon. Ciseler le persil.

4) Dans une poêle anti-adhésive, faire suer l’oignon pendant quelques minutes puis ajouter les cubes de potiron et laisser dorer un instant. Ajouter le bouillon de légumes, le lait de coco, le curry, du sel, du poivre et laisser mijoter 15 minutes sur feu moyen, en remuant régulièrement, jusqu’à ce que le potiron soit tendre.

5) Enfin de cuisson, ajouter le persil et le quinoa cuit et égoutté, mélanger et servir sans attendre.

Accord vin :

Avec un vin blanc

Accompagner ce quinoa au potiron et lait de coco d’un vin blanc sec ou moelleux léger à la bouche fraîche et grasse pour répondre à la texture suave et au parfum intense du lait de coco et des épices.

Pour cela, les vins moelleux d’Alsace sont d’excellents compagnons. Un Pinot gris (ex Tokay) vendanges tardives moelleux et liquoreux a la robe intense aux fins reflets dorés. Il développe des arômes de fruits mûrs voir confits de poire et litchi, très gourmand en bouche on retrouve une belle complexité.

D’autres vins blanc moelleux et liquoreux feront une belle paire comme le Barsac dans le Bordelais, au nez très fuité de pêche blanche, ananas, mangue et abricot, avec des notes de miel. Très doux et aromatique en bouche.

Dans la Vallée de la Loire on retrouve le Montlouis et le Vouvray aux arômes de miel, de fruits confits et de fruits secs, en bouche ils sont doux et très gourmands.

Un heureux triptyque zustement !

Enregistrer

Enregistrer

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s