Bouillon aux légumes croquants et fondants

Bouillon aux légumes croquants et fondants

Ou : Vive la sou-soupe du dimanche soir. Chaude, légère et parfumée.

C’est le repas impeccable pour un soir frisquet. Il se déguste les deux mains ancrées autours du bol, une petite laine sur les épaules.

Réchauffé tout les soirs, il accompagne notre semaine dans une chaleur apaisante et rassurante. Un dîner léger, parfumé et bien chaud.C’est le type de plat « no stress », « no panic »qui nous attend sagement à la fin de la journée.

Préparé rapidement le weekend avec les légumes du marché. Il va réchauffer et cuire toute la semaine. Il va perdre en croquant mais gagner en fondant.

Réalisation :

  • Pour 4 personnes
  • Préparation : 15 min
  • Cuisson : 10 min
  • Difficulté : Facile
  • Coût : Bon marché

Ingrédients :

– 2 blancs de poireaux
– 3 carottes
– 2 ciboules
– 8 champignons de paris frais
– un tronçon de gingembre frais non pelé (2-3 cm)
– 1 L d’eau
– gros sel
– poivre noir en grain, 2 clous de girofle
– coriandre fraîche

Préparation :

1) Nettoyer et sécher les légumes. Retirer la peau et couper les champignons.

Éplucher et couper en tronçons les carottes, couper de nouveau les plus gros dans le sens de la longueur. Couper en petits tronçons les blancs de poireaux et la ciboule.

2) Porter un litre d’eau à ébullition avec le gros sel, le poivre, les clous de girofle et le gingembre.

3) Plonger les carottes dans l’eau bouillante. Ajouter les poireaux et la ciboule lorsque les carottes commencent à devenir tendres. Ajouter les champignons de paris et la coriandre 1 minute avant que les carottes soient cuites. Elles doivent être fondantes mais en gardant de la mâche.

4) Servir bien chaud avec une bonne tranche de pain!!

Astuce :

– Ajouter de croutons de pain, mais aussi de fromage râpé pour plus de gourmandise ou un peu de crème pour une texture plus veloutée.

Accord vin :

Le meilleur accord avec les soupes et potages de légumes, reste l’eau. Cependant si un petit verre de vin vous titille l’esprit. Dans ce cas, accompagner ce bouillon de légumes croquants et fondants avec un vin  blanc jeune voir très jeune (primeur) sec, léger et fruité. Il s’alignera sur la fraîcheur et le croquant des légumes et à la saveur délicate et douce du potage.

Il y a les vins de Savoie tendres et nerveux avec une touche de rondeur. Les  vins plus fin et légèrement acidulé des Pays Nantais à boire jeune.

Enfin, pourquoi ne pas partir sur le Massif Armoricain vers des vins primeur très jeunes où le fruité va dominer. Un Muscadet primeur léger et gourmand.

Un zeste de fainéantise dans un bouillon qui embaume

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s