Aloo - Curry Indien de pommes de terre

Aloo – Curry Indien de pommes de terre

Ou : Non mais Aloo quoi !

Une délicieuse recette venue d’Inde. « Aloo » signifie pomme de terre. Ce plat est servi en plat principal et connait une foultitude de variantes selon ce que l’on ajoute aux pommes de terre de base: aubergine, épices, oignons, épinards, bœuf, chou-fleur. Le nom de la recette « Aloo » se trouve alors complété du nom de l’ingrédient ajouté. Ce n’est donc pas une mais une infinité de recettes qui se cache ici.

J’ai déniché l’idée de cette excellente recette de Aloo (Curry Indien de pommes de terre) sur le très beau blog http://www.recettes-vegetales.fr

Dans la recette initiale, le coulis de tomate est remplacé par du lait de coco.


Réalisation :

  • Pour 4 personnes
  • Préparation : 15 min
  • Cuisson : 25 min
  • Difficulté : Facile
  • Coût : Économique

Ingrédients :

– 800 g de pommes de terre
– 2 oignons
– 2 gousses d’ail
– 3 c. à café de curry moulu
– 2 c. à café de garam masala
– 3 c. à soupe d’huile
– 1 grand verre d’eau
– 1 yaourt nature végétal
– 20 cl de coulis de tomates
– 1 bouquet de coriandre fraiche

Préparation :

1) Éplucher les oignons et les couper en lamelles, couper ou écraser l’ail. Éplucher les pommes de terre, les laver et les couper en dés.

2) Dans une grande poêle ou un wok, faire revenir dans l’huile les oignons et l’ail. Ajouter les épices.

3) Ajouter les pommes de terre et bien mélanger le tout pour répartir le curry et le garam masala sur tous les ingrédients.

4) Verser l’eau et laisser cuire à couvert pendant 20 minutes environ.

5) Ensuite, ajouter le yaourt et le coulis de tomate. Mélanger et laisser cuire encore quelques minutes selon la cuisson des pommes de terre.

6) Ajouter la coriandre ciselée et laisser cuire encore 1 minute.

Accord vin :

Avec le curry de pommes de terre, servir un vin blanc sec assez puissant, fin et très légèrement boisé, au nez assez intense et à la bouche fraîche et ronde. Un Côte de Beaune sec, rond et assez puissant. Avec une attaque franche qui laisse place à un gras persistant et épicé dans la continuité du curry. Un Savigny-lès-Beaune ou un Auxey-Duresses.

Avec ces plats exotiques, un blanc demi-sec allant vers le moelleux peut aussi convenir, comme les vins blancs de Gascogne. Très rond, il doit allier souplesse et rondeur pour faire ressortir l’épice. Mais garder une fraicheur des arômes pour l’équilibre entre les épices et le fruit du vin.

Astuce :

– Servir avec un riz blanc Basmati.

Un zuste équilibre de parfums d’Inde pour s’envoler

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s