Poêlée de champignons sautés à l'ail et au persil

Poêlée de champignons sautés à l’ail et au persil

Ou : Mais c’est qu’ils se prendraient pour des escargots mes champi !

Les amateurs d’escargots seront à même d’apprécier cette poêlée persillée. Mais mieux encore! Car ici, et pour leur plus grande joie, les palais réticents aux élastiques gastéropodes pourront savourer la saveur particulièrement addictive de la sauce beurrée à l’ail et au persil. Chaude, crémeuse, parfumée. Avec leur petit chapeau rond, ils ont des airs d’escargots les champignons de Paris…Une autre saveur incontournable de l’automne, les champignons. Chaque espèce à un goût et une texture différente. Une poêlée a l’intérêt de les mélanger dans un patchwork de couleurs.

Et quel plaisir de se promener en forêt. Les sous-bois qui sentent bon l’humus, les rayons de lumières qui s’infiltrent entre les branches, les couleurs rousses et brunes, quelle féérie.

Alors en avant, direction la forêt. Équipement au complet, des bottes au panier pour  la cueillette des champignons.

Réalisation :

  • Pour 4 personnes
  • Préparation : 15 min
  • Cuisson : 10 min
  • Difficulté : Facile
  • Coût : Bon marché

Ingrédients :

– 5 gousses d’ail
– 20 g de beurre
– sel et poivre noir du moulin
– 450 g de petits champignons de paris entier
– 300 g de girolles fraîches
– 3 branches de persil
– 1 brique de crème liquide de soja

Préparation :

1) Éplucher, enlever le germe et ciseler très finement les gousses d’ail. Les faire suer dans une poêle avec 10 g de beurre sans coloration. Saler et poivrer.

2) Nettoyer les champignons et les ajouter à la poêlée. Retirer l’eau qu’ils rendent au fur et à mesure. Une fois les champignons décongelés, ajouter le beurre restant et faire sauter les champignons dans la poêle pour finir d’enlever leur humidité et les rendre légèrement croustillants.

3) Ajouter le persil lavé, essuyé et ciselé et la crème liquide. Gouter et ajuster l’assaisonnement.

Accord vin :

Selon l’accompagnement, privilégier un vin blanc ou un vin rouge.

Pour le blanc, Ce plat développe une grande intensité aromatique et des saveurs persistantes d’ail et de persil. Cette association qui domine le plat rend l’accord compliqué. Afin d’alléger et de contraster le gras du plat partir sur un blanc nerveux et vif. Le choisir souple et acide, comme un Sylvaner d’Alsace fruité et vif.

Côté rouge : Il faut proposer en opposition un rouge assez fruité pour résister au plat, mais assez léger pour ne pas fragiliser la texture délicate de la girolle. Un vin rouge avec de la rondeur, des tannins légers et de la fraicheur. Privilégier un Pinots noirs de Loire ou de Bourgogne surtout s’il est encore relativement jeune.

Astuces :

– Elles accompagneront un féculent comme du riz blanc, de la polenta, des pommes de terre sautées ou au four, des pâtes, etc…

– Mais aussi une viande blanche comme le veau ou le lapin.

– Mais aussi sous forme de bruschetta sur des tartines de pain grillées et légèrement beurrées ou grattées à l’ail.

Un zeste de persillade pour mes champi-cargots

 

Publicités

2 réflexions sur “Poêlée de champignons sautés à l’ail et au persil

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s