Le gâteau au chocolat de Cyril Lignac FABULEUX !

Le Frabulieux gâteau au chocolat de Cyril Lignac !

Attention, TA vie va basculer.

Car là, je crois bien que j’ai dégoté LE gâteau au chocolat du siècle… Adieux vie fade et routinière, plongeon assuré dans les prémices d’une joie tremblotante puis décollage illico dans la stratosphère du plaisir… même une palme d’or à Cannes, une médaille olympique ou le prix Renaudot ne pourraient procurer un bonheur aussi intense !!

Un gâteau sans beurre, je suis intriguée et intéressée et avec du mascarpone à la place? Hum, hum de plus en plus intéressant cette histoire…

Aussi vu, aussitôt fait. Et là… choc!

T’as pas idée du truc…

On obtient un gâteau parfait. Vouloir changer quelque chose serait une hérésie. C’est un peu comme un brownie, mais sans le gras du beurre et peu sucré pour un goût chocolaté intense. La texture est mousseuse et fond dans la bouche. C’est juste fantastique ! Il se sert bien froid pour apprécier pleinement sa texture. On dirait une mousse au chocolat transformée en gâteau.

De la bombe.

Dégotée sur le merveilleux blog http://www.cestmafournee.com

Réalisation :

  • Pour un cadre de 20×20 ou un cercle de 22cm
  • Préparation : min
  • Cuisson : min
  • Difficulté : Facile
  • Coût : Bon marché

Ingrédients :

– 200 g de chocolat (Valrhona Caraïbes 66%)
– 250 g de mascarpone (à température ambiante)
– 4 œufs tempérés
– 75 g de sucre glace
– 40 g de farine

Pour le glaçage :
– 100 g de chocolat
– 50 g de beurre

Préparation :

1) Préchauffer le four à 150°C à chaleur tournante.

2) Faire fondre 200 g de chocolat 4 min au micro-ondes à 400W et le mélanger avec une maryse pour finir de le faire fondre.

3) Verser les 250 g de mascarpone dans la cuve du robot et le fouetter un peu pour le détendre.
Verser le chocolat sur le mascarpone (toujours verser le chaud dans le froid, et non l’inverse) et bien fouetter. Racler le récipient à la maryse pour ne pas perdre un gramme de chocolat! Si le mascarpone est trop froid le mélange deviendra assez dur, ce qui est un peu galère au batteur, mais rien d’insurmontable non plus.

4) Ajouter 4 œufs un à un en fouettant environ trente secondes entre l’ajout de chaque œuf. Il ne faut pas trop aérer non plus! Le mélange devient plus liquide.

5) Ajouter 75 g de sucre glace, mélanger un peu. Ajouter 40 g de farine, mélanger sans insister !

6) Verser la pâte dans le moule et enfourner pour environ 25 min.
S’il lève un peu, le piquer pendant la cuisson. Le gâteau doit encore être un peu tremblotant au centre.

7) Sortir du four et laisser refroidir un peu avant de le laisser deux heures au réfrigérateur sans le démouler surtout, sinon c’est la cata assurée !
Lorsque le gâteau est bien froid, le retourner entre deux assiettes et le déposer sur un plat.

8) Quand le gâteau est froid, préparer le glaçage. Faire fondre 100 g de chocolat au bain-marie puis ajouter peu à peu 50 g de beurre, en mélangeant bien avec une maryse. Verser et répartir uniformément ce glaçage sur le gâteau. Pour cela il doit être crémeux. S’il est trop liquide le laisser refroidir avant.

Astuces :

– Faire un décor avec un couteau-scie (à pain) comme dans le livre « Pâtisserie ! » de Christophe Felder. Pour cela, faire des vagues avec le couteau en allant vite pour que le glaçage ne fige pas, le résultat est très joli.

– Ce gâteau contient assez peu de sucre. Le chocolat que j’ai utilisé est puissant. Pour une version moins forte, il est possible d’utiliser un chocolat plus doux.

– La cuisson est fonction de l’épaisseur. Plus le gâteau est épais et plus la cuisson est longue.

– Ce gâteau est meilleur froid. Je vous conseille de le sortir une heure avant de servir.

– D’après Cyril Lignac, on peut ajouter des dés de poires ou des noix de pécan à l’intérieur. 

– Essayer avec du « Dulcey » de Valrhona…

– Cuire ce gâteau comme un brownie, dans un cadre de 20x20cm. Colmater les bords avec une feuille d’aluminium pour que la pâte ne s’échappe pas à la cuisson.

– Il est TRÈS IMPORTANT de cuire ce gâteau sur du silicone. Encore mieux dans moule en silicone c’est encore mieux. Seul le silicone conservera le moelleux de ce gâteau à la cuisson. Ceci est valable pour les brownies également !

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s