Gâteau impossible au caramel

Ou : En mode guerrière je relève le défis du : Gâteau impossible au caramel

Sensation visuelle et gustative. Pas peu fière de cette découverte, lorsque mes yeux ont rencontré cette petite gourmandise bicolore je me suis dit se sera avec toi, ici, maintenant, tout de suite. Chose dite, chose faite. Déjà le mot « impossible » a tinté à mon oreille, rien n’est impossible. Ce gâteau voulait m’éprouver, me mettre au défis, je voyais bien qu’il me narguait sus son air inoffensif et terriblement gourmand. Mais je ne suis pas née de la dernière pluie, mon cœur chocolat s’est endurci sous l’effet du tempérage. Il n’avait aucune chance face à ma volonté (et ma gourmandise…). Un nappage au caramel surmonté d’une couche de flan vanillé fraîche et crémeuse elle-même recouverte d’un gâteau au chocolat tendre et moelleux. Résistera ? Ne résistera pas ? Pour moi, la réponse est toute trouvée, ôh douceurs de la vie je suis décidément bien trop faible…

Dénichée sur le superbe et très inspirant blog amuse-bouche


Réalisation :

    • Préparation : 30 min
    • Cuisson : 45 min
    • Difficulté : Moyen
    • Coût : Bon marché

Ingrédients :

Pour le caramel :

  • 80 g de sucre

Pour le gâteau au chocolat :

  • 2 œufs
  • 70 g de sucre
  • 80 ml de lait demi-écrémé
  • 120 g de farine
  • 2 c. à soupe de cacao amer
  • 1 c. à café de levure chimique
  • 1 bonne pincée de sel
  • 70 g de beurre fondu

Pour le flan :

  • 3 œufs
  • 40 cl de lait demi-écrémé
  • 20 cl de lait concentré sucré
  • 1 sachet de sucre vanillé / gousse de vanille / extrait de vanille

Préparation :

1) Réaliser un caramel à sec. Napper le fond du moule et laisser durcir.

2) Pour le gâteau au chocolat : Fouetter les œufs entiers avec le sucre puis ajouter le lait. Dans un autre récipient, mélanger la farine tamisée, le cacao tamisé, la levure et le sel. Incorporer le 1er mélange puis le beurre fondu. Verser la pâte sur le caramel.

3) Pour le flan : mélanger tous les ingrédients. Verser cette préparation sur la pâte au chocolat à l’aide d’une spatule pour éviter de la creuser.

4) Placer au bain-marie dans un four préchauffé à 180°C (Th.6) pendant 45 min.

5) Laisser refroidir avant de placer au frais toute une nuit.

6) Servir les parts en les nappant de sauce au caramel. Déguster bien froid !

Le zeste de bicolore pour une double gourmandise!

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s