Galette aux pommes de terre berrichonne

Galette aux pommes de terre berrichonne

Ou : Mais pourquoi les berrichons sont-ils aussi friands de cette : Galette aux pommes de terre

Source : cuisine-campagne.com

Même si elle est salée, je suis prête à croire que les berrichons dégustent la galette aux pommes de terre à toute heure de la journée. Le matin trempée dans le café, à 10h pour le petit creux, à midi croustillante avec une salade verte (un peu de verdure), à l’apéro en petits cubes à picorer, à quatre heure en accompagnement du chocolat chaud (une tuerie…) et enfin pour le diner, une petite part juste pour la gourmandise, le soir il faut manger léger (n’abusons pas des bonnes choses).

Entrée, Entrées chaudes, Apériti, fFinger food/ Street food, Pommes de terre

Son faible apport calorique (seuls les doigts sont enduis de beurre fondus) et sa capacité à caler (problème contourné en la mangeant petit à petit tout au long de la journée), sont deux arguments bénins face à sa pâte délicatement croustillante, son cœur extrêmement fondant et son bronzage parfait mis en valeur par les reflets mordorés de son éclat, ondoyants dans les sillages de sa surface.

VégétarienPlatPommes de terre

Galette aux pommes de terre berrichonne

Galette aux pommes de terre berrichonne

Réalisation :

  • Pour 10/12 parts de galette
  • Préparation : 1h15 à 1h30
  • Cuisson : 20 min
  • Repos : 3h
  • Difficulté : un peu difficile la première fois, plus facile par la suite

Ingrédients :

Pour la pâte :

– 300 g de farine de blé
– 300 g de purée de pommes de terre à température ambiante (sèche, sans ajout de beurre ou de lait)
– 1 c. à café bombée de sel (7 g)
– 1 jaune d’œuf
– 80 g de faisselle (de chèvre ou de vache)
– 185 g de beurre doux à température ambiante

Pour la dorure :
– 2 jaunes d’œuf

Préparation :

1) Verser la farine et le sel dans un grand saladier. Ajouter la purée de pommes de terre et mélanger les ingrédients à la main.

2) Faire un puits, mettre le jaune d’œuf et 50 g de faisselle. Pétrir fermement pendant une minute puis verser la pâte sur le plan de travail. À ce stade, elle ne forme pas encore une boule.

3) Incorporer les 30 g de faisselle restant. Si la pâte colle un peu aux doigts, ajouter un peu de farine. Éviter de trop travailler la pâte, pétrir et arrêter dès qu’elle devient souple. La mettre dans le saladier, couvrir avec un torchon et laisser reposer au frais une petite heure.

4) Façonner le beurre en un rectangle de 20 cm x 12 cm. L’aplatir avec la paume de la main ou le rouleau à pâtisserie entre deux feuilles de papier sulfurisée.

5) Sortir la pâte du réfrigérateur. Fariner légèrement le plan de travail. L’étaler en un rectangle de 25 cm x 50 cm (environ). Positionner le rectangle de beurre au centre. Replier le pan supérieur sur le beurre, puis le pan inférieur par-dessus en recouvrant le premier.

6) Tourner la pâte d’un quart de tour vers la droite. L’ouverture préalablement située en haut se retrouve à droite.

7) Étaler de nouveau la pâte en forme de rectangle de 25 cm x 50 cm en partant toujours du centre, une première fois du centre vers le haut puis du centre vers le bas.

8) Replier le pan supérieur (1/3 de la surface totale de la pâte) sur le milieu, puis replier le pan inférieur par-dessus.

9) Tourner la pâte d’un quart de tour vers la droite. La disposer dans un grand plat. Couvrir d’un torchon et laisser au frais pendant 30 minutes.

10) Sortir la pâte et répéter deux fois les étapes 7, 8 et 9.

Au total, 6 tours sont réalisés. Penser à soulever régulièrement la pâte pour vérifier qu’elle n’adhère pas au plan de travail. Si le beurre ressort en surface, colmater les trous avec des petits morceaux de pâte prélevés sur les bords. Retirer régulièrement le surplus de farine avec un pinceau.

11) Placer la pâte feuilletée aux pommes de terre au réfrigérateur 30 minutes de plus, soit une heure au total pour la troisième étape 9.

12) Préchauffer le four à 190 °C. Étaler la pâte en forme de rectangle sur le plan de travail légèrement fariné pour obtenir une épaisseur de 7/8 mm. Couper les bords avec un couteau bien aiguisé pour obtenir un beau feuilletage et détailler la pâte en 10/12 rectangles. Les placer sur une plaque de cuisson recouverte d’un papier sulfurisé. Dorer au pinceau à deux reprises avec le jaune d’œuf dilué avec un peu d’eau, puis tracer des sillons avec la pointe d’un couteau tranchant.

13) Enfourner 18 minutes pour obtenir des galettes fondantes et 23 minutes pour des pièces plus feuilletées. Le temps de cuisson est à adapter selon les fours.

14) Couper des parts et déguster chaudes, croustillantes et moelleuses. Pour (encore) plus de gourmandise, j’ai glissé quelques tranches de Pouligny St-Pierre (fromage du Berry) juste avant la dégustation dans certains feuilletés.

Astuces :

Ces galettes se conservent pendant quelques jours dans un sachet en papier. Il suffit de les faire réchauffer au four quelques minutes. Il est également possible de congeler les rectangles de pâte crue (à plat sur une plaque, puis placés dans des sachets plastiques).

Un bon zeste de Berry pour une bonne recette ben d’chez nous!

Galette aux pommes de terre berrichonne

Galette aux pommes de terre berrichonne

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s