Tarte aux oignons jaunes et rouges

Tarte aux oignons jaunes et rouges

Ou : La digestion c’est de la Tarte

Les oignons cuits, compotés à feu doux pour qu’ils caramélisent doucement dans la casserole. Ils perdent leur force et gagnent en sucrosité. Parfumés juste ce qu’il faut de poivre et de muscade.

Le secret de cette tarte réside dans cette cuisson lente et douce des oignons. Et surtout il ne faut pas avoir la main prude sur l’épaisseur d’oignons. Il faut un épais édredon, une couche généreuse, fondante et gourmande. Une belle garniture qui contraste avec le croquant de la pâte brisée.

Le plus dur dans cette tarte c’est la phase épluchage et découpe des oignons. Je ne vais pas vous mentir, vous allez en pleurer. Un oignon en appelle un autre et plus il y en a et meilleure la tarte sera. Alors pas de chichi, les yeux bouffi, rouges et gonflés c’est pour la bonne cause, il va falloir vous en convaincre !

Lire la suite

Gratin de choux-fleur léger à la farine de châtaigne

Gratin de chou-fleur léger à la farine de châtaigne

Ou : Un bouquet de fleurs blanches

Si vous vous souvenez de mon article précédent du gratin de chou-fleur aux oignons rouges, alors doit vous revenir en mémoire que le gratin au chou-fleur et moi c’est une histoire très très ancienne. Cette recette a bercé toute mon enfance et mon adolescence dès que le saison du chou-fleur arrivait.

Et pourtant, ce qui aurait pu potentiellement avoir un effet traumatique sur ma consommation et mon lien avec le chou-fleur a finalement eu l’effet inverse. Une madeleine de Proust version chou-fleur. Mais seulement en gratin, avec une bonne dose de sauce crémeuse et légère et recouvert d’emmental râpé et doré.

Il faut quand même savoir imposer des limites à ce sympathique mais néanmoins odorifique Brassicacé au méristème floral hypertrophié et charnu. Lire la suite

Quiche aux oignons et aux poireaux

Quiche aux oignons et aux poireaux

Ou : Jaunes et bien dorées, ça c’est mes Quiches !

Je suis partie de ma pâte sablée à l’indienne pour confectionner ces quiches individuelles aux oignons et aux poireaux. La pâte croustillante et parfumée se marie très bien avec cette garniture de saison légèrement sucrée et fondante. Les légumes sont revenus dans de l’huile d’olive puis laissés compotés.

Un régal visuel avec une pâte et un appareil dorés, la surface brillante donne envie de la couper. Et quelles odeurs !! Et un régal gustatif. La recette de la pâte sablée est totalement approuvée, croustillante elle accompagne à merveille l’appareil crémeux et fondant. C’est petites quiches sont vraiment délicieuses. Lire la suite

Pâte sablée à l'indienne

Pâte sablée à l’indienne

Ou : Dorée et croustillante

Je cumule et teste de nombreuses recettes de pâte à tarte. C’est une base de travail et de jeu sans limite qui apporte toute son originalité, de par sa couleur, son parfum, sa texture, son épaisseur.

Dans celle-ci, les flocons d’avoine apportent du croustillant. On retrouve les graines de pavot, petits points noir dans la pâte dorée au curcuma. La saveur est douce d’épices. Étalée finement cette pâte sera très croustillante, plus épaisse elle sera alors plutôt moelleuse.

Une recette de base à conserver pour les proportions de farine, flocons d’avoine et huile, puis à agrémenter selon ses envies et les garnitures qui viendront conclure votre tarte ! Lire la suite

Velouté épicé de carottes et patates douces

Velouté épicé de carottes et patates douces

Ou : Le premier de l’année se devait d’être au sommet !

J’aurai résister quelques jours avant de craquer et de me plonger dans la chaleur du velouté. C’est un grand pas qui signifie beaucoup. Ça y est, le changement est activé, nous rentrons dans le froid. Mes dernières barrières de résistance sont dans mon blouson mi-saison et mon écharpe fine. Mais je sens que mes dernières forces me quittent et que je devrais bientôt céder.

C’est qu’ils ont de l’expérience et des milliers de victimes à leur actif, les bonnet, écharpe, doudoune et autres mastodontes de l’hiver.

Alors soit, je cède MAIS en douceur et en plaisir. Tant qu’à faire…

Ce velouté est un véritable délice, doux, sucré et onctueux. Sa texture est quasiment crémeuse et la douceur sucrée de la patate douce s’aligne sur celle de la carotte. Légèrement pepsé par les épices justement dosées, on fond littéralement de bonheur et on laisse entrer à grand pas LE froid. Lire la suite