Crêpes roulées à la truite fumée

Crêpes roulées à la truite fumée

Ou : La beauté des femmes au-delà de la maladie

« Rose, c’est Rose, il y a de l’espoiiiiir »

Je n’ai jamais su chanter. C’est un fait avéré auquel je n’ai jamais tant de remédier. Ça me va bien comme ça. Depuis toute petite que j’entends « tu chantes faux », j’ai fini par en faire une force et me l’approprier. En jouer même en le poussant jusqu’à l’extrême. Je dois l’avouer, chanter faux et fort, j’adôre ça! Mais il n’en a pas toujours était le cas, je suis passée par les 5 inévitables phases vers l’acceptation.

Le choc et le déni: Mais non pas du tout, je ne chantes pas faux. C’est toi qui n’a pas l’oreille musicale !

La colère: Arrrrêêêêteeeeeuuuuh !

Le marchandage: Allez, stp, stp, stp, juste une petite chanson, … alors un petit air, … murmurer, chuchoter. Dans ma tête ?

La dépression: Ce serait donc vrai de vrai, pendant tout ce temps j’étais aveugle de ne pas y croire. Et si, si réellement je chantais faux ?…

L’acceptation: Okay, okayy, je chante faux. Et alors ?!!
Laaaiiiisssêêêêêê mooaaaa chantèèèèèèh, laaaaiiisssèèè moooaaaah, alléééééé jusqu’ÔÖÖÖ boùùùùùt du … Lire la suite

Thon mi-cuit à la japonaise

Thon mi-cuit à la japonaise

Ou : Pas à demi-mot, on ne m’y reprendra plus

Ceci fut un régal.

Mais ceci ne se reproduira plus.

C’est un véritable carnage, une tragédie qui est en train de se produire pour l’espèce du thon rouge. J’essayerai de me souvenir le plus longtemps possible de ce goût, de cette texture incroyablement ferme et fondante sous le couteau comme sous la dent. La cuisson mi-cuit permet de sublimer et de respecter ce produit comme il se doit.

La quantité qu’il faut pour savoir apprécier.

Et l’art de s’arrêter pour leur pérennité. Lire la suite

Velouté de potimarron

Le meilleur velouté, très velouté de potimarron

Ou : Le meilleur… rien que ça… ça y est, elle se prend pour une star!

Quand j’ai fait ce velouté, je n’avais pas du tout l’intention de publier ma recette sur le blog. Un velouté, ce n’est ni plus ni moins qu’une soupe ; et il n’y a pas franchement de quoi en écrire un roman une recette ?! Oui mais non… Quand j’ai mixé ma soupe, j’ai obtenu une texture veloutée comme jamais, quelque chose de crémeux à souhait et ce sans crème ! Et quand nous sommes passés à la dégustation, ce fut l’extase totale. Ce velouté est si bon que je pense le refaire pour le servir en entrée au réveillon du nouvel an.

Alors, même si ma recette peut paraître un peu basique, je me la note ici sur mon blog pour être sûre de ne pas la perdre, pour être sûre de pouvoir la refaire à l’identique, toute aussi délicieuse. Je vous la recommande chaudement ! Un grand bol en guise de déjeuner ou dîner réconfortant, une petite assiette en guise d’entrée… Je vous assure que petits et grands adoreront ! Lire la suite

Vermicelles de soja aux légumes asiatiques

Vermicelles de soja aux légumes asiatiques

Ou : Le jour où je l’ai rencontré

Vue sur le marché, de loin j’ai cru à … je ne sais pas en fait. C’est pour cela que je me suis approchée. Ma curiosité grandissant en même temps que se rapprochait l’étal (je me lance dans la narration à suspense), je ne pouvais m’empêcher de sentir les battements de mon cœur accélérer.  Tendue, les mâchoires crispées, qu’allais-je donc trouver? Un doute me pris alors, et si j’étais déçue? Et si, contre toutes mes attentes, la banalité allait me fouetter comme une évidence. Si ce n’était rien ?

Mes pas s’arrêtèrent. Immobile au milieu de la foule sans visage, je devais faire un choix. Abandonner maintenant et faire comme si tout cela n’était qu’une fiction ou continuer face à mes propres peurs quitte à me cogner à la déception. Dans ces moments là, on réfléchit en accélérer et des centaines de scénarios naissent et meurent. Et l’on se retrouve au sommet d’une montagne de « Si » décédés aussitôt nés. Et j’en suis arrivée à la conclusion que après tout, j’aime la montagne et les randonnées et que pour gravir des montagnes il suffit parfois de volonté et d’une bonne paire de pompe!

J’ai donc continué à avancer et j’ai découvert ce trésor : Lire la suite

Fondant chocolat noir au lait concentré sucré

Fondant chocolat noir au lait concentré sucré

Ou : Une chouette bande de copain m’a demandé une recette…

Que vous soyez à la recherche (ou non) de l’âme sœur et que vous l’ayez (ou non) trouvé. Ce fondant devrait vous mettre sur la piste du bonheur et de l’amour. De l’amour du chocolat bien sûr.

Je l’avais réalisé il y a quelque temps et je pensais avoir déjà posté la recette sur le blog. Ainsi, c’est en toute innocence et avec la meilleure fois du monde que j’ai indiqué à une belle bande d’amis qui vient régulièrement qu’ils pouvaient se délecter chez eux et à l’infini de ce gâteau qui leur avait tant plût (je n’ai pas compté le nombre de part que j’ai apporté à leur table, mais on va arrondir à : beaucoup) en suivant la recette. Et puis cette semaine, les revoilà attablés et c’est au moment du dessert que Kevin me regarde d’un air narquois « Ton dessert absolument diabolique au chocolat de la dernière fois, celui où on avait galéré à trouver ton ingrédient mystère, le lait concentré sucré. Et bien je n’ai pas trouvé la recette sur ton blog ! ».

Damned !

Je leur avais donc fait miroiter la possibilité de faire et refaire ce gâteau chez eux et nulle recette à l’horizon. J’ai donc été l’origine d’une frustration et d’une déception chocolanolactique.

Je surfe de ce pas corriger ce contre temps. Je m’en excuse bien platement et je vous délivre dès à présent LA recette du Fondant au chocolat noir au lait concentré sucré. Et excellent weekend d’Orgie chocolatée ! Lire la suite